Phebe’s

Lieu très important – reggae

Four Aces Club

Ce club mythique situé à Dalston est un des premiers à diffuser de la musique afro-caribéenne dans les années 1960. Ska, Rocksteady ou Reggae sont autant de musiques jouées dans ce lieu qui voit passer de nombreux artistes et groupes. Bob Marley, Desmond Dekker, The Specials ou Bob Dylan figurent parmi les artistes qui s’y sont produits.

Electric Ballroom

The Damned -Captain Sensible (g) et Dave  Vanian (d)- à l’Electric Ball Room en 1978. © CORIO /DALLE.

Situé dans le célèbre quartier de Camden Town, au nord de Londres, ce lieu ouvert à tous les styles musicaux propose dans les années 1980 de nombreuses soirées à thèmes, la scène rock, punk y côtoient celle R’n’b.

Heaven

Crackers

100 Club

Les Sex Pistols en concert au 100 Club en 1976. © Ray Stevenson/Retna UK/DALLE.

D’abord connu comme un club de Jazz, cette célèbre salle concert s’ouvre au tournant des années 1970 à d’autres musiques comme le Rock et le Punk. En 1976, elle accueille ainsi le premier festival punk du Royaume-Uni.

Africa Center

Soirée Highlife à l’Africa Centre, 1969.

Ouvert au milieu des années 1960, il se veut un lieu de rencontre pour les diasporas africaines à Londres. Au fils des années, il devient un lieu de diffusion des musiques africaines en résonance avec le tumulte des luttes anticoloniales. Au tournant des années 1980, les soirées « panafricaines » au Limpopo Club, animées par DJ Wala Danga, confirment l’Africa Centre comme un lieu de référence pour les musiques populaires africaines.

Ram Jam Club

The Roxy Club

Roxy Club. Londres © DR

Créé en 1976 dans le quartier de Covent Garden, le lieu devient assez vite le Rendez-vous des punks. Don Letts qui y officie en tant que DJ, mélange les styles et diffuse à cette occasion de la musique reggae, initiant cette jonction entre scène reggae et punk.

The Marquee

Connu pour avoir accueilli le premier concert des Rolling Stones à Londres, ce club est un lieu incontournable pour de nombreux artistes rock mais pas uniquement, nombreux sont en effet ceux qui s’y produisent au cours des années 1970 et 1980 dont David Bowie, les Sex Pistols ou le groupe The Cure.

Honest Jon's

Sterns

Studios Basing Streets

Studios Abbey Road (EMI)

Studio Trident

Big Audio Dynamite, Joe Strummer, Don Letts, Mick Jones au Studuio Trident en 1986 © Adrian Boot/Urbanimage/DALLE.

Air Studio

Fallout Shelter Studio

South London Women's Centre

Lieu de rendez-vous d’un collectif d’activistes et de passionnées de musique plus connu sous le nom de « Systermatic ». Consitué en 1986, ce collectif souhaite créer un espace spécifique aux femmes lesbiennes blacks, dans un contexte sociétal difficile marqué par le racisme et l’homophobie.

Desmond’s Hip City records

The Soul II Soul Shop (Camden)

Légende

Disquaire

Studio d'enregistrement

Club ou salle de concert